Et le silence s’est réveillé
Du 27.03.18 au 12.05.18

Faire, défaire, refaire : du monde en chaos, Catherine Merdy en tire un travail singulier et à la fois morcelé, fait de collages, d’installations, de vidéos, de reproduction.
Un univers pop, coloré et parfois déjanté qu’elle nous offre à l’état brut. Jouant avec les formats, les origines et les supports, elle n’a de cesse que d’interroger les images en allant à la découverte des choses et des êtres. Au 52 Battant, elle nous propose une constellation d’œuvres éclectiques qui donnent à voir une société aux multiples visages. // catherine-merdy.fr

Exposition du 27 mars au 12 mai 2018

Catherine Merdy traque la vie à l’état brut.
une constellation d’images

« Cela fait 12 ans que j’attends que ma vie commence ... Aujourd’hui le monde est mort, ou peut-être hier ; Je ne m’en souviens pas... J’aime le patinage, et vous ?... Je ne vous comprends pas très bien... Oh... la nuit je rêve, le jour j’hallucine... je ne veux plus rester à Marseille... nous n’irons plus au bois... je suis le chaos... »

Histoire personnelle ou fiction, le travail de l’artiste oscille entre les deux. Elle joue de l’ambiguïté. Elle interroge ses souvenirs tout autant que les nôtres. Ces courtes histoires peuvent se lire comme les chapitres d’une autobiographie probablement fictionnée. « Et le silence s’est réveillé » est une constellation d’images, d’histoires et de questionnements qui s’entrechoquent et se répondent ; l’expression personnelle, entre cri et silence, d’un état du monde aux apparences confuses.

En images
Pour plus d’infos
Horaires d’ouverture

Du lundi au vendredi : de 9h à 18h en continu.
Le samedi : de 11h à 13h et de 14h à 19h.
Fermeture : jours fériés, les samedis 19 et 26 mai, 21 juillet 2018, du 28 juillet au 26 août 2018.